« Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement.  »

Recherche glossaire

Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme

Traduction

frendeitptes
Print Friendly, PDF & Email
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Gestion des mises à jour des applications Microsoft 365 pour l’entreprise

Click-to-Run utilise un modèle optimisé de mise à jour logicielle qui fournit des mises à jour discrètes en arrière-plan. Ce modèle se traduit par des mises à jour plus simples et plus petites. Chaque mois, le mardi de correction (le deuxième mardi du mois), Microsoft publie une version Office mise à jour qui est composée d’un ensemble complet de fichiers source. Contrairement aux installations msi traditionnelles, ces versions n’incluent pas de correctifs de sécurité distincts, de correctifs privés, de mises à jour cumulatives et de service packs.

  • Nouvelles installations. L’ensemble complet des fichiers source mis à jour est destiné aux nouvelles installations.
  • Installations existantes. Au cours du processus de mise à jour des installations existantes, le client effectue une comparaison delta entre la génération actuelle et la génération mise à jour, et seuls les deltas ou les différences sont téléchargés.

Remarque : ce modèle optimisé de mise à jour logicielle pour les installations existantes n’affecte pas les utilisateurs, même s’ils utilisent une application Office lorsqu’une mise à jour est en cours. Lorsqu’ils ferment et rouvrent l’application Office, ils utilisent automatiquement la nouvelle version.

 

Les options de mise à jour incluent :

  • Automatique du cloud. Il s’agit du mode par défaut (généralement utilisé pour les installations de domicile ou de bureau) où les mises à jour sont téléchargées à partir du cloud. Une tâche quotidienne vérifie les mises à jour et lorsqu’une nouvelle version est disponible, le client reçoit automatiquement les deltas.
  • Automatique à partir du réseau. Dans les déploiements gérés, les administrateurs peuvent spécifier (à l’aide de la stratégie de groupe ou du fichier configuration.xml pendant la configuration) pour rechercher les versions mises à jour à partir d’une source interne. En règle générale, les petites ou moyennes organisations utilisent cette option.
  • Réexécuter setup.exe à l’aide de la livraison de logiciels électroniques (ESD). Dans les grandes organisations, l’utilisation d’un EDD tel que Configuration Manager permet un contrôle encore plus affiné de la planification des mises à jour. Vous pouvez utiliser des scripts ou des séquences de tâches dans l’ESD pour ré-exécuter setup.exe /configure. Cela compare la version actuelle à la source (définie dans l’attribut SourcePath dans config.xml) et n’installe que des deltas. En utilisant un ESD, les administrateurs peuvent spécifier combien d’utilisateurs reçoivent une nouvelle génération dans une période de temps donnée.

Les deuxième et troisième options permettent aux administrateurs de contrôler lorsque les utilisateurs reçoivent des versions mises à jour. Pour ces deux options, une meilleure pratique consiste à télécharger la version mise à jour dans un partage de test au départ et à appliquer des mises à jour uniquement aux ordinateurs de test ou de pilotage (par exemple, lorsque vous configurez ces ordinateurs pour recevoir des mises à jour à partir de \Server\Testing$). Après la période de test, vous déplacez la génération mise à jour vers un partage de mise à jour de production, et il commence à mettre à jour automatiquement les ordinateurs de production (car ils sont configurés pour recevoir des mises à jour de \Server\Production$, par exemple).

Avertissement : Bien que les administrateurs puissent choisir de ne pas recevoir de mises à jour, les clients peuvent être sur une version obsolète pendant seulement 12 mois. Après 12 mois, les clients doivent télécharger une nouvelle version que le support Microsoft couvrira.

Utilisation du fichier Configuration.xml pour gérer les mises à jour

Les administrateurs peuvent configurer le comportement de mise à jour à l’aide des options de fichier configuration.xml de l’outil de déploiement Office. Par exemple, la commande suivante peut être utilisée pour activer les mises à jour et les diriger vers le dossier partagé :

Updates Enabled="TRUE" UpdatePath="\Server\Share\Office" /

Pour gérer les mises à jour, vous pouvez définir les options suivantes (par exemple, vous pouvez spécifier si les mises à jour sont gérées par Microsoft ou par l’intermédiaire de votre organisation) :

  • Activé. Si vous définissez TRUE (par défaut), click-to-run détecte, télécharge et installe automatiquement les mises à jour.
  • UpdatePath. Spécifie un chemin d’accès réseau, local ou HTTP pour une source d’installation de clic à exécuter à utiliser pour les mises à jour. Si elle n’est pas définie ou définie par défaut, la source Click-to-Run sur Internet est utilisée.
  • TargetVersion. Définit un numéro de génération de produit spécifique (par exemple, 16.0.6366.2036) que le prochain cycle de mise à jour mettra à jour. Si vous n’êtes pas défini ou défini par défaut, Click-to-Run sera mis à jour vers la dernière version annoncée à la source Click-to-Run.

Vous devez être authentifié pour pouvoir laisser des commentaires...

Print Friendly, PDF & Email